Entreprise de rénovation Monaco
Comment trouver une entreprise de rénovation à Monaco ?
juillet 22, 2022
Quels sont les risques d’une vente à réméré ?
octobre 29, 2022

Pourquoi créer un déficit foncier ?

Plutôt méconnu des investisseurs, le déficit foncier souvent appelé loi sur le déficit foncier est un mécanisme d’imposition qui vous permet d’imputer une partie de vos revenus fonciers. L’un de ses principaux avantages est que ce mécanisme de droit commun n’est pas inclus dans le plafonnement global de la niche fiscale. Son impact sur la facture fiscale peut être ajouté à celui d’autres lois d’exonération fiscale. Pourquoi créer un déficit foncier ?

L’immobilier déficitaire vous permet d’optimiser votre position fiscale

Investir dans un bien en cours de rénovation et effectuer les travaux nécessaires (réparations, remodelage et entretien pour le mettre aux normes) est un excellent moyen d’optimiser votre situation fiscale.

 Le déficit de la valeur du terrain acquis lorsque le coût dépasse le revenu locatif est considéré comme une déduction du revenu foncier. Si les coûts dépassent les revenus locatifs, le manque à gagner sur le bien acquis peut être déduit du revenu total (salaire, pension, etc.) jusqu’à un maximum de 10 700 € par an et en dehors de la tranche d’imposition traditionnelle.

Si le déficit foncier annuel dépasse 10 700 €, ces montants peuvent être reportés sur les revenus fonciers des 10 années suivantes. Il convient de noter que créer un déficit foncier présente également l’avantage important de ne pas appliquer le seuil général d’abattement des pertes fiscales de 10 000 euros par an.

 Améliorer votre capital

Entretenez votre bien ancien en le rénovant pour le mettre aux normes. Rénovez-le en utilisant le dispositif de déficit franciscain pour augmenter l’attractivité du bien pour les locataires et optimiser les revenus locatifs. Cela contribuera aussi à augmenter la valeur de revente de votre propriété. Cela fait partie des causes pour lesquelles vous devrez créer un déficit foncier.

Plus le revenu du contribuable est élevé, plus la perte d’actifs est importante

La création d’un déficit foncier réduit le revenu foncier qui est imposé dans le cadre de la tranche progressive de l’impôt sur le revenu et du prélèvement social de 17,2 %. Logiquement, l’avantage est plus grand si le taux marginal d’imposition du contribuable est plus élevé. En tout état de cause, le propriétaire doit louer le bien au plus tard le 31 décembre de la troisième année suivant l’attribution du déficit pour profiter pleinement des avantages fiscaux liés au déficit foncier. Il est important de savoir que les intérêts sur un prêt hypothécaire ne sont déductibles que si le prêt est utilisé pour acheter le bien. Il convient donc de créer un déficit foncier pour votre bien immobilier.

L’impact du déficit de logement sur le revenu total

Il y a déficit foncier lorsque le montant des dépenses immobilières est supérieur aux revenus perçus par le contribuable. Le montant qui en résulte peut être déduit du revenu total du contribuable (autres revenus imposables), à condition que le montant maximal soit de 10 700 euros. L’excédent peut être reporté sur la période suivante de 10 ans de revenus fonciers positifs.

En conclusion, créer un déficit foncier est d’une importance capitale, car il vous permet d’être à l’abri de plusieurs problèmes.